ÉTAGE 4: l’annonce à la famille

Vues : 95

À l’étage précédent… RDV DR. XXXX – CANCÉROLOGUE

Ma sœur (MA MERVEILLE ?)et mon père (CE HÉROS) m’attendent dans la salle juste à côté, ils ont lu la plaque du DR. XXXX, ils savent.

– Et si on allait boire une bière au soleil ?

En sortant du bâtiment, pas un mot, je garde la tête haute, un regard bienveillant sur les miens pour tenter de les rassurer, il m’a pas fallu 20 mètres avant de m’écrouler.
Aucun mot ne fut nécessaire, juste une étreinte avec les miens qui craquerons tous à leur tour.

L’amour est contagieux pas le Cancer.

Direction place du marché, épicerie, bières XXL, soleil et un ? SANTÉ bien mérité.

Je retrace mon rendez-vous en leur montrant le joli tableau, les 3 options, les traitements, les examens, la biopsie…etc.

Mon père découvre le goût de la bière salée, ses larmes ne cessent de couler.
Ma sœur pleure du fond de son cœur comme si ses trips allaient en sortir, convulsions.

ÉTAT DE CHOC

C’est étonnant de voir comment le monde brille différemment quand tu apprends ce genre de news.
Tout apparaît plus beau déjà, et plus rapide, comme si tout le monde courait de partout et toi, t’es au milieu, le temps s’est arrêté et les gens passent, indifférents.

Ma mère est au courant de rien mais une mère étant une mère, son 6ième sens ne trompe pas…

De retour à la maison de mes parents, grand sourire aux lèvres, yeux séchés… pas question de continuer à cacher quoique ce soit, mais on va y aller molo, la team doit se resserrer.

Je pense trouver les mots rassurants pour expliquer mais mon nouveau lexique fait l’effet d’une bombe: CANCER est pour une maman l’une des dernières choses que l’on souhaite entendre pour ses enfants.

La détresse d’une maman c’est violent.
J’ai sans hésité imaginé qu’en effet une maman est capable de soulever une voiture à mains nues pour dégager son enfant de dessous. Je sais plus où j’ai entendu ca mais je confirme, c’est possible.

– et si on allait fêter dignement votre anniversaire parce que la vie continue ??

Il est 21h, on se dirige vers la Brasserie Georges: table Édith Piaf, plateau de fruits de mer, pouilly fumé, cadeaux, extinction des lumières de cette salle gigantesque, merveilleux, limonaire, omelette norvégienne ornée de bougies, tout le monde applaudis gaiement, une fabuleuse énergie se dégage de ce moment.

Nous, sur notre petite table de Piaf, nous savons maintenant que cette journée sera gravée à jamais dans le marbre et que rien ne sera jamais plus comme avant.

Joyeux anniversaire sœurette, joyeux anniversaire papa.

Jusqu’ici tout va bien.

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.