Moi vu par toi c’est beau ❤️

Vues : 146

Extrait:

« Jusqu’ici tout va bien ». Depuis quelques jours, j’ai cette chanson de Raphaël qui tourne en boucle dans ma tête (oui, Raphaël, je sais… mais là n’est pas le propos). Aucun doute que cette musique fait écho au blog éponyme, mis en ligne ce 28 mars 2019 et largement relayé depuis, par mon réseau Facebook. « Jusqu’ici Tout va bien » ou comment la vie d’un homme bascule du jour au lendemain lorsqu’on lui découvre une tumeur de la taille d’une orange, logée au cœur du thorax. « Un amas de cellules malignes » comme il la présente, qui n’a d’autre ambition que de s’étendre pour mieux régner. Un cancer autrement présenté. Au stade IV. Une tuile version XXL. Une histoire sans fiction. Une histoire comme tant d’autres malheureusement. Mais une de celles qui, forcément, touche plus que les autres.

LA FUREUR DE VIVRE

Il y a longtemps que je ne l’ai pas vu. Ce garçon, je le voyais déjà peu/plus avant qu’il décide de s’exiler au Cap Vert et ailleurs. Dans mes souvenirs, il a toujours 30 ans, une chèche autour du cou et des lunettes de soleil vissées sur la tête. Il est aussi drôle qu’arrogant. Les yeux rieurs, le sourire ultra bright. Adoré par certaines, détesté par d’autres. Il a autant fait rire que couler de larmes aux filles qui l’ont approché. Rares sont les Lyonnaises de ma génération qui ne l’ont pas connu de (très) près ou d’un peu plus loin. Tombeur, dragueur, Don Juan… LIRE LA SUITE ?

Merci Claudine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *