ÉTAGE 19: дравствуйте

Vues : 31

Merci de bien vouloir vous présenter à 10H30 pour votre chimio round 4…
Allo ? non à 13h finalement… Merci !
J’ai pu avoir ma chambre pas avant 17h au final.
Mais j’ai eu le droit à une brique de jus de pomme alors, ça va…

Pendant ce temps là, il s’en passe des choses dans cette salle d’attente de MB1, je rencontre mes frères et sœurs guerriers/guerrières, comme une certaine “Gollum” de 39 ans qui me semblait bien désemparée ce jour là et qui depuis est devenue une amie. Elle est ballerine dans la vrai vie. Originale comme métier.

Aujourd’hui j’ai rencontré une toute jeune fille de 22 ans, fraîchement débarquée de sa Géorgie natale. Oui la Georgie, moi aussi j’ai du Googleliser, c’est situé au bord de la mer noire, entre l’Arménie et la Russie.
Sa maman me semble désemparée, recroquevillée sur elle même, elle fixe ses chaussures… Elle me regarde enfin, me demande si je parle Russe (!), je comprends et lui répond comme je peux, oui je baragouine 2 mots de Russe, elle me pose des questions sur mes cheveux, mon type de cancer, mon âge, m’explique pour sa fille.
Elle veut me présenter sa fille dans tous les cas, elle me parle de son pays et quand nous viendrons nous seront bien reçus. Oui nous ! car ma sœur ma merveille est là, elle assiste à cette scène irréelle. Moi aussi je t’aime.
Elles ne parlent pas un mot de français, on du faire un long voyage en terre inconnue pour une durée approximative de 4 mois afin d’offrir le niveau de soin nécessaire pour sa survie.

On apprendra plus tard, de source pas du tout certaine mais je pose cela ici pour avoir plus d’infos, on apprendra alors que toute personne atteinte d’un cancer qui ne disposerait pas des infrastructures nécessaires dans son pays d’origine peut être pris en charge en France, et que cela arrive très fréquemment.

????????? WHAT ?????????

Je suis content.
D’un coup je me dis que tout cela à du sens, que nos impôts servent à guérir des humains aux maladies sans frontière, n’en déplaise à Marine et à son père.
La fille me montre mon crâne rasé, se touche ses beaux cheveux et m’interroge ? когда (quand) ?
… J’ai du mal à lui répondre, ses grands yeux bleus profonds me saisissent de sensibilité, j’embraye sur facebook et l’échange de nos contacts, j’en profite pour appeler ma prof de Russe préférée qui veut bien nous traduire en direct (большое спасибо) pour savoir de quoi ils ont vraiment besoin.
Voilà leur taxi, au revoir до свидания.

Imaginez-vous, une mère et sa fille, devoir quitter leur pays pour des mois vers l’inconnu, apprendre le diagnostic une fois arrivée, diagnostic traduit en temps irréel, connaître strictement personne, la peur, je ne connais pas leur niveau de vie mais le SMIC géorgien plafonne à 250€, alors 4 mois de vie française auront raison du budget de toute la famille sur des générations.
Je ne suis pas un sauveur, ni atteint d’un syndrome du Saint-Bernard plus développé que le votre, mais j’ai une nouvelle sœur guerrière et je ferais tout ce que je peux pour l’aider.

BMR + MB6 = MR. PROPRE

Ce sont les détails qui font la beauté des choses n’est-ce pas ?
Tenez, hier par exemple, quand les ambulanciers m’ont emmené du secteur “scanner” au secteur “mon lit”, de suite ils se sont excusé de m’avoir fait attendre 1 heure, c’est gentil, mais, m’ont ils dit, nous sommes les deux seuls à assurer les transferts de TOUT Lyon Sud ce soir (jeudi 16/05), et quand on connait cette mini ville qu’est Lyon Sud on imagine alors l’absurdité de la situation.

Je n’ai pas besoin de demander quoique ce soit pour m’entendre dire par le conducteur:
Lui: “restriction de budget vous savez, c’est pour ca on est les seuls ce soir, c’est dingue… en plus on vient de transférer un BMR sans avoir été prévenu avant !!! donc pas moyen de nous protéger nous !!! et là on se fait engueuler parce que soit disant on aurait pris trop de temps à désinfecter toute l’ambulance, mais c’est long de désinfecter toute une ambulance après un BMR, donc on à fait de notre mieux”

Moi: “ha ok, mais c’est quoi un BMR ?”

Lui: “Bactérie Multi Résistante, on doit être tenu au courant de ce type de transfert pour que nous même on se protège mais là ils ont oublié”

Moi: “et tout de suite après là comme ca vous pouvez transporter un mec comme moi d’hémato qui peut chopper tout ce qui bouge et ca dérange personne ?”

Lui: “oui tout à fait, et parfois c’est même des personnes en hémato de l’étage 6 qu’on transporte et autant vous dire que plus vous montez les étages et plus c’est flippant !”

Moi: “mais il n’y à pas des ambulances spéciales pour les transferts des BMR ? ou des MB6 ?”

Lui: “nonnnnnnn, restriction budgétaire”

On est tombé sur la tête.
Brancarder un patient d’hémato level 6 après un patient BMR en pensant que tout ira bien ?
Cela revient à croire en quelque chose de surnaturel.
À une force divine qui nettoie tout ?
Peut-être, on verra bien.
J’ai comme l’impression qu’il faille devenir croyant quand les limites de notre raison sont dépassées.
J’ai l’impression que la croyance à toute sa place dans cet interstice, et je n’ai pas d’autre choix que de m’en remettre à toi Ô Mr. Propre.

Et je me rassure en me disant qu’on psychose pas mal dans mon état. Alors il faut faire la part des choses, je ne critique rien, je constate.

Même quand je ne cherche pas les infos, les infos viennent à moi. Et j’en accepte la mission.

#fuckcancer #jusquicitoutvabien #mrpropre #lymphome #fautrigolerputain

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.