ÉTAGE 7: auto-wash

Vues : 64

Même si l’attente des résultats de la biopsie n’a plus trop de suspens, juste voir à qu’elle sauce je vais être irradié, j’ai devant moi une bonne quinzaine de jours.

15 jours c’est pas grand chose vu comme ca mais imaginons 15 jours le doigt coincé dans une porte et ca résumera bien la situation.

Je ressens un affaiblissement général, une difficulté à respirer, des douleurs dans la cage thoracique, les 3 étages de mon appartement nécessitent 3 pauses minimum… La santé d’un homme de 85 ans quoi.

Dire qu’il y a 2 mois encore je donnais des cours de kitesurf Brice Kitesurf Instructor et là je suis épuisé ne serait ce qu’à regarder un tuto sur Youtube…

ÉCOUTE TOI

Depuis quelques mois mon corps diminue ses rations, j’ai du mal à manger 3 fois par jour et un verre d’alcool me déboîte la courge… Ceux qui me connaisse peuvent voir alors l’ampleur des dégâts 😉

Je comprends pas, il va bien redémarrer un jour ou l’autre ce foutu corps, ca va j’ai fais le con, on fait tous le con mais on va pas non plus tout foutre en l’air toi et moi !! J’ai compris le message, je vais me refaire une santé, je mange BIO depuis 20 ans pas de quoi en faire une maladie (mal à dit).

Quelques jours passent et je commence à tourner en rond, pas bon…
Impossible pour moi de rester passif face à cette chose qui me bouffe de l’intérieur.
Je réalise que mon corps est rentré en auto-destruction.
C’est fort de sens et “boulverssifiant”…

Je m’auto-détruit.

HA OUAI ?? Tu veux plus manger ??
Ok je t’écoute mon corps tu sais, j’ai l’impression qu’on à des choses à ce dire toi et moi.
Viens avec moi et descendons ensemble au fond du terrier.

LE JEÛNE

Le corps demande je fais: tu veux plus manger ? On arrête alors, à priori toi même tu sais ce qui est bon pour toi.
Je fais pas de recherches poussées, je me fais vite ma petite idée, Internet bien utilisé peut être une arme de reconstruction massive:
Jeûne = mise au repos du système digestif
36h de jeûne = stock de glucide terminé
Glucides = nourrir le cancer (cf. PET scan)
M’en faut pas plus pour devenir adepte.

Oui j’ai toujours été extrême pour les uns, fou pour les autres, plus que raisonnable pour 2 ou 3 cramés… mais je fonctionne à la logique pas vous ?

Je m’autoriserais de l’eau et rien que de l’eau.

AUTOPHAGIE MON AMOUR

Mes objectifs dans cette expérience ? Avec du recul je dirais:
– reprendre confiance en mon corps qui me trahit en s’auto-détruisant
– rentrer dans un état second pour me permettre de me concentrer sur mon moi intérieur et bien descendre au fond du terrier des merveilles
– l’autophagie ou autolyse: l’auto destruction des cellules inutiles

MON CREDO: si j’ai réussis à me déclencher ça j’ai tout en moi pour y remédier.

Vous savez, j’ai pensé partir loin durant ces 15 jours… Inde, Thaïlande…etc.
Je pouvais le faire, j’avais le temps, le budget et toutes les raisons, mais j’ai réalisé qu’il était temps de (re)partir en moi même pour un voyage intérieur (et pour pas un rond en plus !!)

“Agir sans rien faire” devient : “ne pas rester passif face à la maladie.”
Un contre-pied de nez à toute cette mascarade.

L’autophagie c’est le corps qui se fait une liste, un menu des organes par ordre de priorité qu’il commence à littéralement “manger” dans un ordre cosmo-établis: du moins important à l’essentiel.
Il n’a plus de carburant direct alors il va s’en fabriquer pour survivre.
Amazing !

En gros il se réserve le cerveau et le cœur en dernier en guise de dessert… La grande bouffe 😉

Sans le prévoir j’avais déjà entamé ma descente alimentaire ces dernières semaines, un jour n’étant pas mieux que l’autre pour procrastiner j’attaque un matin sans me prévenir moi même !
Les premiers jours sont de la pure découverte, le temps reprend un minutage biologiquement cohérent.

“Tu as le regard d’un homme prêt à croire tout ce qu’il voit parce qu’il s’attend à s’éveiller à tout moment.” Matrix

Tags: , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *