ÉTAGE 1: les symptômes

Vues : 127

Douleurs thoraciques
Sueurs nocturnes
Fatigue

Une sorte de mini grippe sur 3 jours avec tous les symptômes de la fièvre mais sans la température.

C’était en novembre 2018, je revenais d’un séjour à Athènes, de 6 mois en Ukraine et de quelques années passées au Cap-Vert.

Une première crise, puis une seconde… sûrement une récidive de la première “grippe”

Après tout, 6 ans que mon corps n’avait pas vu l’hiver, je lui doit bien çà !

Puis la troisième crise, plus intense, puis la quatrième…
Oui je sais, on attend toujours trop.

PREMIÈRE CONSULTATION (11/2018)

Médecin généraliste qui part sur toute une série d’analyses en tout genre sur la partie basse de mon anatomie, d’en dessous du thorax… jusqu’aux pieds (!) pensant que mes années passées en territoires exotiques m’avaient déréglé niveau transit, parasites et autres trucs liés aux voyages.

Rien… tout est ok. Bonne nouvelle
Un seul indice: la CRP qui indique une inflammation aiguë
Une inflammation aiguë oui mais de quoi ?
de “quelque chose”… la précision absolue…

5ième crise, on grimpe en intensité.
Là je suis perplexe, je me pose pas mal de question et je continu les analyses (prises de sang, radio, scanner, électro-cardio…etc)

Tout y passe: des maladies tropicales référencées au SIDA, jusqu’à une radio des poumons qui fait apparaître dans le fond une grosseur anormale.


À partir de ce moment précis, je sais qu’on rentre dans une région de mon corps qui.. comment dire… n’accepte pas les problèmes bénins.

 

On pense à vite aller rechercher sur internet (!) et même un résultat DOCTISSIMO aurait été plus rassurant… car toutes mes recherches aboutissent sur des sites spécialisés et bien trop sérieux sur le fameux CANCER.
Le mot revient à toutes les recherches.

Première fois que je me retrouve confronté à ce mot terrible que personne ne veut jamais entendre parler de toute sa vie.
On respire, ca reste Internet, je suis pas médecin, prochaine étape: SCANNER THORACIQUE

SCANNER THORACIQUE:
Les mots improbables s’enchaînent, après CANCER c’est TUMEUR qui rentre dans mon univers.

OK on respire toujours et encore… y’a plus qu’une roulette russe à jouer: BÉNIN ou MALIN

Jusqu’ici tout va bien.

J’ai tenu à protéger ma famille durant les examens, rien ne sert qu’ils s’inquiètent avant de trouver ce que c’est.

TOUT VA TRÈS VITE

Je ne savais pas mais à partir de ce scanner tout va s’enchaîner très vite: “veuillez contacter Mme XXXXX à la clinique de la sauvegarde”
– elle est quoi ?
– hématologue
– ha ok, et c’est quoi hématologue ?
– elle traite les problèmes liés aux infections sanguines…
– ha ok, merci docteur !

RDV MME XXXX LUNDI 18/02 16H:

À ce moment j’ai encore pas trop d’idée sur ce RDV jusqu’à découvrir la plaque sur la porte de Mme XXXXX: CANCÉROLOGUE

Le verdict est sans appel: tumeur maligne alias Cancer alias t’es dans la merde.

Il y aura un Brice différent à la sortie de ce bureau.

Assis seul face à cette dame qui à l’air de maîtriser son sujet je suis physiquement présent mais j’entends tout comme au travers d’un acouphène ouaté. Auto-protection émotionnelle enclenchée.

Elle me fait un dessin et m’explique les 3 types de cancer possibles
Les 3 cas sont malins mais traitable

Il n’y à pas moyen de négocier merde, elle à l’air de savoir ce qu’elle dit…:
– Il va falloir allez prélever un morceau par thoracoscopie
– ha ? ok
– vous avez des enfants ?
– non pas encore…
– (blanc)
– pourquoi ???

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *